Time to detox: les 7 conseils pour être en forme

Le printemps est là et quel beau sujet à aborder! Je suis ravie de pouvoir participer à cette nouvelle édition du festival A la croisée des blogs, dont le thème ce trimestre est le bien-être. Lorsque Katibel du blog Forme et bien-être m’a contacté pour y participer, j’ai tout de suite été enthousiasmée par l’idée. Toute nouvelle blogueuse, j’avoue être hyper emballée par ce défi. Cette édition est inaugurée par Katibel et elle explique en détail ce festival dans l’article A la Croisée des Blogs – avril 2015.

Le thème choisi est Les conseils détox pour être en meilleure forme. Les blogueurs participants peuvent choisir de traiter le sujet comme bon leur semble: on peut parler d’alimentation, du corps, de l’esprit, de techniques de relaxation…

Je pensais choisir la méditation et puis, je me suis dit (vu que je suis jusque-boutiste ou chieuse lol) que je ferai un article le plus global possible, en essayant d’aborder tous ces points.

Car, comment parler de détoxifier le corps si l’esprit ne va pas bien? Et j’ai vraiment à cœur dans ma pratique de considérer l’Être dans sa globalité, son unité.

Détoxifier son corps

Il faut d’abord savoir que l’alimentation c’est notre carburant. Si vous mettez du gas-oil dans votre voiture qui consomme du sans plomb, elle n’ira pas bien loin et surtout elle va s’encrasser. Avec notre corps, c’est la même chose: il ne s’agit pas de manger tout et n’importe quoi. Il faut apprendre à écouter votre corps, car il vous indique ce dont il a besoin. Aussi, vous remarquerez peut-être que selon les périodes vous avez plus ou moins envie de tel ou tel aliment.

Il est important d‘écouter son corps, j’en ai déjà parlé dans un précédent article que le corps nous envoie des signaux et que l’écouter permet de limiter les maux et les maladies. A lire l’article Et si la maladie n’était pas un hasard? Le corps nous parle. 

Je ne rentrerai pas ici dans le débat de végétarien/omnivore, je vous dirai seulement de vous laisser guider. Tant que ce que vous choisissez comme alimentation est bon pour vous, alors continuez. Tant que cela reste léger… go on! 

J’ai remarqué que lorsque l’on change de saison, mon corps s’adapte aux nouvelles températures et donc mon alimentation s’adapte aussi. Cela se fait plus ou moins spontanément, sans trop de réflexion, mais parfois, j’ai besoin d’un peu plus. Voici ce que je fais:

  • Dès le matin, à jeun, pressez quelques gouttes du jus d’un citron que vous ajoutez à de l’eau tiède. Le citron stimule, élimine les toxines, draine le foie… Commencez par quelques gouttes et augmentez progressivement la dose. Si vous ressentez une gêne (douleurs à l’estomac par exemple), il n’est pas nécessaire de continuer. A faire en cure de 15 jours maximum. 

  • Faîtes une cure de jus de bouleau: il favorise l’élimination, il est parfait pour les transitions saisonnières. En plus, le goût est exquis! En cure de 3 semaines. 
  • Expérimentez et diversifiez: les légumes et les fruits sont de bons draineurs, il suffit de bien les choisir. Carotte, chou, betterave, citron, ail, pamplemousse, kiwi, ananas, chou, pomme… et bien d’autres peuvent être utilisés pour vous faire une super boisson détox pleine de vitamines 🙂
  • Savez-vous que 80% de l’énergie du corps est utilisée lorsque l’on digère? Vous comprendrez pourquoi on a souvent envie de faire une sieste après le déjeuner. Et bien, si vous pouvez, faîtes-là: vous permettrez une digestion plus facile. Plus la nourriture est riche, plus elle demandera à votre corps de l’énergie pour être digérée. Aussi, préférez des repas léger pour passer une meilleure journée et utiliser votre énergie à d’autres choses que la digestion. 

 

  • Faire une mono-diète sera également très bénéfique. Il s’agit de faire un repas (de préférence le soir) avec un seul aliment (à volonté selon votre faim). On privilégie les fruits, les légumes et le riz. Faîtes-vous un grand bol de riz, une compote de pommes maison ou une soupe de légume maison. Attention, si vous ajoutez du beurre, de l’huile ou autre, ce n’est plus une mono-diète mais une diète. Vous pouvez d’ailleurs commencer par ça si c’est plus facile pour vous. Car j’avoue que ce n’est pas toujours évident de manger du riz nature lorsqu’on nous a habitué à assaisonner tous nos plats. 

Faire de l’exercice

Il est primordial d’avoir une activité physique. Je ne vous dis pas de courir le marathon mais juste d’avoir une pratique régulière. Quelque chose qui vous corresponde et vous fasse du bien. Le sport détend, défoule même. Il permet de libérer les tensions, de dénouer, de relâcher la pression. Il permet de gérer le stress et les émotions.

J’ai lu récemment dans un article de Sciences et Avenir que faire du sport muscle le cerveau. Oui, oui! Bon, vous êtes convaincus?! 😀

A vous de trouver ce qui vous tente: danse, marche, course, vélo, tennis, natation… Mais également des techniques plus douces sont à envisager et permettent la détente et la souplesse du corps de façon très douce: yoga, tai-chi, qi-gong…

Les soins du corps

Outre les massages aux huiles qui font un bien immense au corps et amènent une détente, j’ai envie de vous parler de shiatsu.

J’y ai recours régulièrement pour ses bienfaits autant physiques qu’émotionnels.

Pour ceux qui ne connaissant pas (encore), le shiatsu est une technique de thérapie manuelle, adaptée du massage chinois, qui utilise l’acupressure. Le praticien appuie avec les mains et/ou les doigts sur certains points en suivant les méridiens: on stimule les points, disperse l’énergie qui stagne, on refait circuler. Cela peut enlever des douleurs, aider à se libérer des vieilles émotions et les vieux schémas… Ce massage a un effet stimulant et relaxant. Idéal pour se détoxifier.

 

 Lâcher prise

Un exercice que j’adore et qui est accessible à tous, c’est de se mettre pieds nus. J’ai déjà fait mention de ça dans un article précédent: j’ai beaucoup de mal à garder mes chaussures et dès que je peux, je les enlève.

N’avez-vous jamais vécu ce moment où une fois arrivé sur une plage ou au milieu d’un champ ensoleillé, vous vous asseyez dans un endroit tranquille, avec une vue magnifique, vous ôtez vos chaussures et vous soupirez profondément? Ahhhhhhh…. ça fait du bien, non?

 

Les pieds sont très importants car ils soutiennent le corps en entier. De plus, on observe avec la réflexologie qu’ils sont reliés à tous les organes internes et que l’on peut stimuler chaque partie du corps uniquement avec les pieds.

Pensez-y: marcher pieds-nus favorise la circulation sanguine, procure un massage des pieds et donc des organes internes. Marcher pieds-nus dans l’herbe ou sur la terre permet de se reconnecter à soi et à notre environnement. Cela permet également de se débarrasser des pollutions électro-magnétiques que nous accumulons dans notre corps.

Profitez d’un moment dans votre jardin pour enlever vos chaussures et vous promener. Sentir la fraîcheur de la terre et de l’herbe. Et si en plus de cela, vous pouviez y ajouter un petit Qi-gong à réaliser, vous n’en seriez que plus détendu 🙂

Méditer 

Il existe des centaines et des centaines d’exercices en tout genre sur la méditation. Il y en a pour tous les goûts et on met la méditation à toutes les sauces.

Je crois qu’il faut revenir à l’essentiel, la simplicité. La méditation c’est le REGARD. C’est un regard intérieur et extérieur.

La méditation c’est avoir ce regard ouvert sur le monde ET en même temps ouvert sur soi-même.

Certes, cela peut demander au début un peu de pratique, je vous assure pourtant que cela s’apprend vraiment très vite, pour peu qu’on y mette un minimum d’attention.

Proposition: Mettez-vous en position assise ou allongée (ou même debout pour les plus téméraires :p) et fermez les yeux.

Venez simplement à l’écoute de ce qui se passe. Commencez d’abord par être attentif à ce que vous percevez au delà de votre corps. Cela peut être des sons, des odeurs et même des visions. Oui, observez que même les yeux fermés, vous devez percevoir une faible lumière au-delà de vos paupières.

Puis, venez à l’écoute de ce qui se passe à l’intérieur de vous. Portez votre attention sur les pulsations de votre cœur par exemple. Que constatez-vous? Observez la position de votre corps. Observez si certaines parties sont plus tendues que d’autres. Observez si certaines parties sont plus libres que d’autres. Observez votre respiration… Que constatez-vous.

Ce simple exercice permet de revenir à ce qui est, ici et maintenant et de ce fait un lâcher prise et une détente s’installent. On calme ainsi le mental et on détoxifie corps et esprit.

Libérez-vous des croyances limitantes

Les croyances sont un peu comme une paire de lunettes par lesquelles on décode le monde. Et on pense que ce que l’on voit est la réalité. On a tous des croyances et des schémas, acquis par notre éducation, notre environnement. Tous ne sont pas mauvais et sont même un moteur qui nous permet d’avancer et de nous dépasser. 

Certaines, en revanche, nous limitent complètement, nous enferment. Aussi, il est important d’en prendre conscience, de les repérer. Je vous donne cet exemple de pensée limitante car je l’ai entendu récemment: « Les hommes sont tous les mêmes » Comprenez ce que vous voulez… Vous verrez que selon votre vécu et votre éducation, vous interpréterez la phrase différemment. 

Dépasser nos pensées et croyances limitantes demandent de la patience et de la persévérance. Il s’agit de vouloir profondément se remettre en question avec l’esprit suffisamment ouvert pour aller au-delà.

Commencez par voir votre croyance comme étant une hypothèse et non comme une vérité (dans la mesure où cette croyance vous gêne)

Pratiquer ensuite la pensée positive: le cerveau finira par croire ce que vous allez lui soumettre. Par exemple: les hommes sont tous merveilleux. Mais non, ne riez pas 😉

Exemple de croyances limitantes:

  •  Penser à soi c’est égoïste
  • Je suis nul en… je n’y arriverais jamais
  • Dans la vie, il faut travailler dur

Laisser ses pensées nous traverser

Méditer c’est bien mais le faire 1h lors de votre cours de yoga hebdomadaire toujours à la même heure n’est pas suffisant pour cultiver la « détox » au quotidien.

Je ne le dirai jamais assez, si vous adoptez un jour ce genre de pratique, sachez que vous adoptez une hygiène de vie, un mode de vie.

 Nous sommes d’accord pour dire que nous pensons continuellement. Il y a toujours une pensée, tout le temps… A force ces pensées peuvent devenir parasites. On a l’impression de ne jamais « lâcher », de n’être jamais tranquille. 

En fait, ce que l’on fait, c’est que l’on accroche ses pensées. Une pensée arrive, on la voit, on la chope et on tricote dessus. Ça vous est familier? 

L’idée c’est de stopper ça, c’est de laisser cette pensée qui vient vous traverser, vous ne l’arrêtez pas.

Imaginez-vous assis au bord d’une rivière, paisiblement, vous regardez de l’autre côté du rivage. Le courant léger de la rivière apporte un petit bateau de papier. Ce petit bateau de papier c’est votre idée voguant sur le fil de votre conscience. Regardez simplement ce petit bateau de papier, suivez-le des yeux… Vous ne le ramassez pas, vous le laissez passer. Une fois passé, vous reprenez votre activité se passant de l’autre côté de la rive. 

Simple non? Il faut apprendre à laisser le mental qui lui est toujours en train de tricoter. 

C’est aussi ça se détoxifier: c’est libérer le corps et l’esprit. 

Je tiens à remercier l’organisateur DeveloppementPersonnel.org qui s’emploie à perpétuer depuis 2008 ce festival. 


Et surtout, laissez-vous guider, vous savez instinctivement ce qui est bon pour vous

Amicalement,

Laure

2015-04-16T17:24:43+00:00

A PROPOS

Créateur de Sourires est né de cette envie de voir le monde entier baigner dans la joie de vivre, rien que ça ! Je suis une incorrigible optimiste !

NOS THÉRAPIES